E-commerce au Maroc, la gageure impossible ?

L’e-commerce au Maroc, au moins jusqu’à la crise du coronavirus, peine à décoller. L’augmentation des transactions en ligne est liée au paiement des factures de type Maroc Télécom, eau, électricité, voire aux impôts et à la vignette.

Mais le véritable e-commerce souffre de beaucoup de problèmes, autant du côté des vendeurs que des acheteurs.

Du côté des vendeurs, même les plus importants, la logistique peine à suivre, les problèmes sont mal gérés, les défauts de livraison fréquents.

Du côté des acheteurs, le paiement se fait quasiment systématiquement à la livraison, par manque de confiance dans les vendeurs. Mais cela leur permet aussi de refuser à la dernière minute une commande, puisqu’il suffit de ne pas la payer.

Les coûts logistiques restent élevés, surtout en dehors des grandes villes.

Peut-être que le besoin de commander en ligne pendant le confinement va faire changer les choses ? Pas réellement, car les vendeurs n’étaient pas prêts pour mettre en place un réel e-commerce.

Entreprise Véhicules, avion,colis et globe mondial
57

Exporter des produits marocains

Beaucoup de projets pour lesquels on nous demande de l’aide concernent l’import-export, et particulièrement, pour l’export, celui des produits artisanaux spécifiques du Maroc. Or le secteur est déjà très concurrentiel. Comment se démarquer et réussir son projet ?

Entreprise Screenshot de la page d'accueil
2

iTaxi.ma : le contre-exemple d’Uber

J’aime la communication numérique ! Le compte Twitter d’Uber_Morocco est un monument de soft communication positive… Mais on s’étonne un peu quand on le voit présenter comme une “victoire” ou une grande réussite d’avoir pu obtenir de leur maison mère le rattachement du Sahara Occidental au Maroc, alors qu’il apparait aujourd’hui comme un pays séparé.

Entreprise Screenshot accueil uber
18

Uber au Maroc, un futur business case ?

La seule chose positive qu’on peut voir dans l’arrivée d’Uber au Maroc, c’est la reconnaissance du développement économique du pays, avec un suffisamment gros “potentiel” pour intéresser le spécialiste de la paupérisation et du remplacement des pros par des particuliers. Mais bon, dans le genre, on avait déjà MacDo et Carrefour, et on va bientôt

Entreprise Chemins qui se perdent dans le désert
64

Quatre business à ne pas monter au Maroc

Lancer un e-commerce au Maroc, une activité très difficile, qui conduit souvent à l'échec. Entre les difficultés logistiques, le contrôle des changes et les habitudes d'achat des marocains, réussir à gagner sa vie en vendant en ligne est un gros défi.

Entreprise Paypal au Maroc
122

Paypal au Maroc, bilan au bout de deux ans d’utilisation

Deux ans après avoir ouvert mon compte Paypal au Maroc, il est temps de faire un bilan, d’autant plus que les choses deviennent de plus en plus faciles. Pour ceux qui veulent recevoir des paiement de l’étranger facilement, le compte paypal reste une des solutions les plus faciles, bien qu’elle soit coûteuse.

Dossiers d'actualités La revue de presse e-commerce
1

Revue de presse E-Commerce au Maroc

Salon de l’e-commerce oblige, une revue de presse qui ne parle que de cela. En plus des articles d’actualité, nous sommes allés rechercher la version en ligne du numéro spécial de TechnoMag consacrée à l’e-commerce au Maroc.   (Photo sous licence CC, source Flickr)

Entreprise Paypal au Maroc
4

Paypal au Maroc, la déception du salon de l’e-commerce

Tout le monde attendait une déclaration officielle de Paypal lors de la conférence qui se tenait le vendredi matin, au salon de l’e-commerce. Paypal faisait le déplacement pour annoncer, enfin, l’ouverture d’un “vrai” paypal marocain. Malheureusement, c’est raté. Il semble que cela soit prématuré, il n’y a pas eu d’autre annonce qu’une intention, claire, de

Entreprise Salon de l'e-commerce au Maroc, édition 2013
5

Le salon de l’e-commerce au Maroc

Nous sommes allés au salon de l’e-commerce, qui se tenait, du 19 au 21 septembre, à l’Office des Changes, à Casablanca. Nous avions choisi le premier jour, en nous donnant la possibilité d’y retourner, si besoin était. Nous reviendrons en détail sur ce que nous y avons vu, les gens que nous avons rencontré, mais

Dossiers d'actualités
0

Revue de presse du 31 aout au 6 septembre

Tourisme, internet, éducation, et faits divers, la dernière semaine de l’été en quelques liens. Tourisme C’est la fin de l’été, et les touristes commencent à repartir. La presse marocaine s’est remplie de ses habituelles proclamations d’autosatisfaction, en se félicitant du nombre record de M.R.E. venus passer leurs vacances au Maroc. En oubliant par la même