Paypal au Maroc, la déception du salon de l’e-commerce

4

Tout le monde attendait une déclaration officielle de Paypal lors de la conférence qui se tenait le vendredi matin, au salon de l’e-commerce. Paypal faisait le déplacement pour annoncer, enfin, l’ouverture d’un “vrai” paypal marocain.

Malheureusement, c’est raté. Il semble que cela soit prématuré, il n’y a pas eu d’autre annonce qu’une intention, claire, de développer la présence de Paypal au Maroc.

Paypal au Maroc, aujourd’hui, c’est effectivement un système restreint aux détenteurs d’une carte bancaire internationale (réelle) et donc d’un compte en dirham convertible.

Le compte paypal est adossé à la carte bancaire, et les fonds sont transférés obligatoirement sur le compte bancaire, en dirhams convertibles. Chaque paiement est effectué par prélèvement sur ce même compte bancaire (il n’est pas possible / utile de laisser des fonds sur le compte paypal… même si il y a de l’argent disponible, le prélèvement se fera sur le compte bancaire).

Or ce système, si il a permis la mise en place de paypal, en respectant les contraintes du contrôle des changes, devient un frein au développement de l’e-commerce au Maroc pour les marocains, ceux qui ne disposent pas toujours de ce fameux compte en dirhams convertibles.

La possibilité de travailler avec un “vrai” compte paypal est donc impatiamment attendue.

L’année prochaine ?

 

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Marie-Aude Koiransky est arrivée au Maroc en 2004. Elle s'est installée à Ouarzazate, avec son mari qui travaillait alors dans le tourisme, puis à El Jadida, enfin Casablanca. Pendant 10 ans, elle a parcouru le Maroc dans tous les sens "géographiques et sociaux". Elle gère une agence web qui propose des services de référencement et de création de sites et une société qui aide les lecteurs d'O-Maroc (et d'autres personnes) à s'installer au Maroc ou à y développer un projet professionnel. Elle intervient souvent sur des forums de voyage, et a voulu faire ce site pour centraliser les conseils aux expatriés. Diplômée de Sciences Po Paris en 1985, a a travaillé pendant plus de vingt ans dans des grands groupes internationaux (Apple, Ernst&Young et Bertelsmann) avant de s'installer au Maroc.

4 commentaires

  1. Avatar
    Francois Dry le

    Marie Aude les comptes Paypal peuvent être ouverts au Maroc avec n’importe quelle carte marocaine dite “à dotation touristique”, personnelle ou professionnelle ! (à condition qu’elle soit visa).

    Cette carte permet 2 fois 20.000 Dhs de paiement à l’étranger, ET de recevoir les fonds des comptes paypal.

    Les cartes prépayées (limitées à 10.000 Dhs) sont également utilisables :)

  2. Avatar

    Je pense qu’il est maintenant possible de payer par paypal au Maroc. J’ai un site e commerce et j’ai déjà eu plusieurs commandes du Maroc et ces commandes ont été payées par paypal.

  3. Avatar

    Bonjour, j’aimerais savoir ce qu’il en est actuellement, est-ce faisable ? est-ce notamment possible de recevoir de l’argent via paypal sans compte convertible ? et si ce n’est pas le cas quelle est la définition du compte convertible ? compte qui convertit les devises automatiquement ?
    Merci et bonne continuation

  4. Avatar

    Bonjour
    un compte convertible est un compte dont les montants en dirhams peuvent être convertis en devises sans autorisation spécifique.

    L’important n’est pas d’avoir un compte convertible, mais d’avoir une carte de crédit internationale, permettant d’effectuer des paiements en devises.

    Il semble maintenant que la carte e-pay soit acceptée pour valider un compte paypal. Cela permet de recevoir des montants via paypal sans autres limitations que celles imposées par paypal (justification des montants au delà d’une certaine somme, par un statut professionnel par exemple), mais cela ne permet pas d’effectuer des paiements au delà de la dotation touristique.

    Pour payer “sans limite” avec Paypal, en utilisant donc les fonds reçus, il est toujours obligatoire d’avoir un compte convertible.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :