Le coût de la vie quand on s’expatrie au Maroc

164

Je viens encore de répondre à un candidat à l’expatriation, sur un forum de voyage, qui n’avait vraiment, vraiment pas de chiffres réalistes dans sa tête.

C’est une des erreurs les plus fréquentes.

La vie n’est bien sûr « pas chère » au Maroc, mais il y a un grand écart entre le coût de la vie pour un marocain pauvre, qui (sur)vit avec quelques centaines d’euros par mois, et le coût de la vie « normale », avec un niveau de confort et de prestations auquel on s’attend quand on arrive d’Europe. Les produits de première nécessité sont bons marchés. Le reste est, comparativement aux salaires, plutôt cher.

Les trois gros postes de frais inévitables :

  1. la scolarisation des enfants
  2. les assurances complémentaires et le régime de retraite
  3. l’immobilier

Pourquoi ? Pour les deux premiers, tout simplement parce que le système public, général, n’est tout simplement pas à la hauteur, et tous les marocains qui en ont les moyens essayent d’utiliser le privé. Pour le dernier, l’immobilier, c’est tout simplement parce qu’il y a beaucoup d’illusions – qui ont été entretenues par les médias français – et, malgré la crise, une demande croissante pour du logement de qualité qui a fait, dans un premier temps, monter les prix.

Bien sûr ce sont des thèmes sur lesquels on reviendra régulièrement, mais déjà, rapidement, en survol, quelques chiffres.

Coût de la scolarité au Maroc

On vous l’a déjà dit, il est indispensable pour vos enfants, si vous ne voulez pas leur fermer des portes, de les scolariser dans le réseau de l’OSUI et de l’AEFE.

Le lycée Lyautey

Le lycée Lyautey

Les prix sont très élevés : il faut tout simplement compter entre 22.000 et 28.000 dirhams par an et par enfant, avec en plus, la première année, un droit de première inscription de 17.000 dirhams.

Il existe d’autres écoles privées, moins chères, mais pour un enseignement de qualité, la facture ne diminuera pas beaucoup.

Le CNED est aussi extrêmement cher.

En plus de grever fortement le budget, la scolarisation dans une bonne école restreint vos possibilités géographiques pour votre installation.

Les assurances santé et complémentaires (C.F.E.)

Grève des étudiants en médecine

Grève des étudiants en médecine

Le système de santé au Maroc est extrêmement basique. La C.N.S.S. (Caisse Nationale de Solidarité Sociale) indemnise très faiblement, et il est indispensable de prendre une couverture complémentaire.

Les français expatriés ont la possibilité de souscrire une assurance de base à la Caisse des Français de l’Etranger (qui permet la prise en charge des soins en France).

Le coût est bien entendu variable en fonction de la situation (âge, statut, revenus), il est difficile de s’en sortir à moins de 250 – 300 € / trimestre.  (Pour les revenus les plus bas, moins de 18 516 €, il est possible de demander via son consulat de résidence la prise en charge du tiers de la cotisation par le budget de l’action sanitaire et sociale de la CFE).

Une bonne complémentaire santé coûtera, quant à elle, de l’ordre de 1.000 à 2.000 € / an, si on inclus une assurance décès.  Le site de la CFE propose une liste de partenaires.  (A noter que certains, comme April, proposent un package « tout en un » qui permet de faciliter la gestion, avec une seule souscription, et un seul interlocuteur).

Le site de la Caisse des Français de l’Etranger (C.F.E.) permet de faire des simulations.

L’immobilier ; appartements (meublés) au Maroc

On a beaucoup parlé de l’eldorado immobilier au Maroc. Les sociétés immobilières marocaines démarchent d’ailleurs régulièrement en France, via des salons spécialisés, pour attirer à la fois les M.R.E. qui souhaitent investir au pays, et les français qui envisagent de s’expatrier.

Meublé moderne à Casablanca

Meublé moderne à Casablanca

Et puis qui dit immobilier au Maroc dit « Riad« . Pour ce point là, nous ferons un article spécifique.

Les prix de location sont très variables : grandes villes, quartier Bourgogne, Gauthier ou Racine à Casablanca, petites villes, localités touristiques… les appartements sont très souvent proposés meublés, mais cela fait monter les prix.

Un appartement convenant à une famille (trois chambres, environ 100 m²) à Casablanca atteint facilement les 7.500 dirhams, et peut aller jusqu’à 9.000 dirhams. En meublé, on rajoutera environ 1.500 à 2.000 dirhams / mois.

Dans les villes touristiques, il est parfois difficile de trouver à se loger dans un appartement vide, les propriétaires préférant de très loin, la location meublée de courte durée, qui leur rapporte plus. Aussi, un appartement de trois pièces, dans les 80 m², sera difficile à trouver à moins de 5.000 à 6.000 dirhams, et sur Marrakech et Agadir, ce sera quasiment aux prix de Casablanca.

Faire construire est une aventure de longue haleine… là aussi nous vous en reparlerons, mais il faut, sans le terrain, compter environ 2.500 dirhams / m² au minimum, pour une construction de qualité moyenne (dans chacun de mes logements, j’isole, je colmate, je repeins…)

En conclusion : budget mensuel d’une famille

Une famille de quatre !  Photo licence CC de Deb Nystrom

Une famille de quatre !
Photo licence CC de Deb Nystrom

Le budget pour une famille avec deux enfants qui souhaite vivre agréablement à Casablanca, avec un voyage en France par an :

  • logement : 7.500 dirhams / mois
  • scolarité : 3.700 dirhams / mois pour une école française
  • assurances santé, mutuelle, retraite complémentaires : 3.750 dirhams / mois
  • avion pour 4 personnes, AR, : 1.000 – 2.000 / mois
  • électricité, eau : 800 – 1.200 dirhams / mois (l’électricité coute cher, les clims consomment beaucoup)
  • téléphone et internet : 2.000 dirhams / mois (avec Skype pour les appels en France, tout dépend du nombre de portables)
  • nourriture, sorties, etc : 5.000 dirhams / mois

Ce sont là les chiffres pour une vie confortable, et un style de vie européanisé. On peut bien sûr vivre pour beaucoup moins au Maroc. Mais certains postes de dépenses comme l’alcool sont très élevés, et en fait, tout ce qui dépasse le « simple nécessaire ».

Ainsi, un menu assez simple au MacDo coûte le salaire d’une journée d’ouvrier. Soit, proportionnellement, dix fois plus qu’en France.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Partager.

164 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour Marie-Aude
    J’ai un petit appartement meublé sur Casablanca, à 15 m voiture de Ain Diab. Je voudrais le louer pour des courtes durées ( 1mois, 2 ou 3…). Je cherche a démarcher des étrangers qui viennent pour des missions. J’aimerais savoir comment pourvoir trouver ce type de clientèle ou entreprise qui les fait travailler. Merci de votre retour

  2. Avatar

    Bonjour Marie-Aude,
    Je suis très intéressé par toutes vos publications, car nous comptons venir nous installer au Maroc dans un avenir proche. Comment pourrais-je m’inscrire à votre news lettre? merci par avance.

  3. Avatar

    Bonjour a tous,

    tout va dépendre de votre rhytme de vie, si vous manger souvent chez vous c est simple

    vous achetez les légumes et fruits frais une fois par semaine dans le marché allez max 100 dhs vous avez un peu de tout soit 10 euros pour un mois les légumes faut compter ’40 A 50 euros
    les autres aliments café, thé huile fruits sec produits entretiens ghassoul , savon noir , epices
    je dis 50 euros max
    viandes et poissons 60 euros si vous manger tout les jours soit poissons ou viande
    donc la vous êtes avec tout ça a 160 €
    je rajoute EDF gaz eau 40 Euros
    donc pour 200 euros/ mois croyez vous êtes bien
    le loyer 300 euros vous avez un truc sympa
    les sorties ça ne coûte rien , boire un verre par ci ou par ou même manger ce n ‘est pas qui va vous ruiner
    si vous êtes a Agadir un vrai plat de fritures de poissons a 10 OU 15 euros au port
    donc ça reste vraiment pas cher , et les plages pas payant partout comme la France, t as des km et des kms de sables !!!!
    donc vas y et vois sur place et tu vas faire ton budget

  4. Avatar

    Bonjour,
    En partance pour m’installer au Maroc, j’ai découvert votre blog et j’ai grandement apprécié votre ton, objectif et plutôt professionnel.
    Je constate également que vous répondez aux commentaires et demandes des visiteurs, même ceux rédigés de manière … expéditive.
    A mon tour donc ! Si je peux me permettre de profiter de vos lumières.

    Je m’installe en septembre 2016 à Casablanca avec mon épouse. Nous travaillerons dans le quartier Oasis et nos salaires mensuels seront respectivement de 21.000 dh pour moi et 18.000 dh pour mon épouse. Nous n’avons pas d’enfants.
    J’ai déjà visité le Maroc et résidé un peu à Rabat, en 2008. Etant à l’époque hébergé chez un ami et ayant une voiture de prêt, je n’ai pas un souvenir très exact des budgets nécessaires au quotidien. J’étais de plus jeune et fou…

    1. Les salaires sont formulés comme “nets” dans nos contrats. Cela prend-il en compte l’impôt sur le revenu, prélevé à la source, ou non ? Ce que j’ai lu plus haut dans les commentaires m’a un peu fait peur sur ce point.

    2. Nous souhaitons louer dans le quartier où nous travaillons, c’est-à-dire Oasis, afin de ne pas être pénalisés dans les transports, en temps et en coût. Pensez-vous qu’un logement décent, tranquille et calme est accessible dans notre budget à Oasis ?

    3. Que pensez-vous de notre budget ? Nous n’avons aucun problème à consommer local (habitués de l’amérique latine et des caraïbes), nous pouvons assez facilement trouver des revenus d’appoint. Mais est-il possible d’envisager un véhicule (auto ? moto ?) dans ces conditions, avec tous les frais relatifs ?

    Je précise que mon épouse n’est pas française et que moi je ne suis pas retourné en France depuis 8 ans (expatrié de nature). Au demeurant, je n’y retournerai probablement jamais. Par conséquent, les comparaisons avec le niveau de vie “français” ne m’évoqueront pas grand-chose.

    Un grand merci pour votre aide et votre connaissance objective du terrain.
    Cordialement,
    Mehani P.

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonsoir et merci beaucoup :)

      1- oui il s’agit d’un net d’impôt. Si vous avez d’autres sources de revenus vous devez faire une déclaration complémentaire, mais pour la part de l’IR sur les salaires, vous n’auriez rien de plus à payer.
      2- oui, largement, pas une villa, mais un appartement sans problème
      3- à la louche, sur des besoins “normaux”, je conseille entre 10.000 et 15.000 dirhams nets par adulte comme minimum pour vivre correctement, avec sorties et vacances. Un véhicule ne posera pas de problème, soit d’occasion, soit en leasing

      Bonne installation

  5. Avatar

    Bonjour Marie,

    J’envisage d’acheter un appartement pour investissement locatif à essaouira. Prix au m2 de 18000drhs. sur aJ’aimerais avoir de vos conseils

  6. Avatar
    GIACALONE le

    Bonjour!
    Et merci pour ce blog tout à fait objectif…
    Nous réfléchissons avec mon mari pour partir s’installer au Maroc (Casablanca,El Jadida ou Mohammédia) avec nos trois enfants (3,7 et 11 ans). Ils seraient scolarisés dans le réseau AEFE. C’est effectivement un gros budget mais n’existe-t-il pas des bourses pour les enfants français expatriés? Si oui, tout le monde peut-il y avoir droit et est-ce compliqué ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour
      il peut éventuellement des bourses, sous conditions de ressources, distribuées par le consulat. C’est tout

  7. Avatar
    lucienne Astingo le

    j’aime les questions et vos réponses, simples et claires.
    je viens de passer quelques jours à Essaouira, j’aimerai tant y habiter quelques mois au printemps par exemple et passer l’été ici en gironde.
    mon cousin et sa mère (tous deux nés au maroc) vont s’y installer. Cette douceur de vivre me convient et cette gentillesse moi qui suis âgée me touche.
    que dire de l’hospitalité, quelle leçon!!!!
    il faut y résider souvent, à toutes les saisons, moi je suis fan
    avons-nous la même générosité envers eux, les marocains de France?
    j’y suis allée il y a 40 ans en stop, j’ai traversé avec mon mari le pays, je l’ai retrouvé changé en mieux, oui c’est plus long qu’ailleurs, mais tout arrivera.
    bon voyage
    lucienne 74 ans

  8. Avatar
    gil henri le

    salut je desire allez au maroc pour i vivre ma retraite est de 1000euros ,pensez vous que je peut esperé une vie normale je ne suis pas trop exigeant ,mais je voudrais quand un petit confort, merci de me repondre
    j ai bientot 70 ans et en pleine forme

  9. Avatar

    Bonjour

    Je suis tunisienne et j’irai au Maroc pour un semestre d’échange à l’ISCAE Casablanca.
    J’aimerais bien savoir si 2000dhs / mois ( sans frais de logement) me suffit pour vivre correctement ?

    Aussi, je voudrais savoir s’il y a un Resto Universitaire à l’ISCAE Casa ou pas

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour

      pour le restaurant universitaire, j’ignore totalement mais leur site https://www.groupeiscae.ma/campus/vie-estudiantine/ mentionne des restaurants.
      2000 dirhams sans aucun frais de logement ça “peut” le faire (beaucoup d’étudiants se débrouillent avec ça), mais cela reste un budget un peu serré. Tout dépend de vos frais de transport (allez sur casatram.ma pour voir le prix des différents formules), d’internet, de téléphone, si vous cuisinez vous même ou pas. Je viens de poser la question à un étudiant marocain de Meknès en stage à Casa, et il m’a dit qu’il vaudrait mieux avoir 2.500 – 2.700 dirhams si vous voulez pouvoir sortir un peu et vous amuser.

  10. Avatar

    Bonjour

    nous envisageons avec ma femme de nous installer au Maroc mais nous en sommes encore dans la phase d’étude de faisabilité. Nous avons auparavant tenté de nous expatrier en tunisie (mon épouse est tunisienne) mais notre manque de préparation nous a été fatal. L’avantage c’est qu’aujourd’hui nous avons retenu bon nombre des leçons que vous donnez dans les messages précédents.

    Je vais vous décrire notre mode de vie pour tenter d’estimer le niveau de revenus necessair et si cela est faisable compte tenu des informations communiquées:

    – je suis seul à travailler, nous avons deux enfants en bas âge (2 et 5 ans) et l’intention si dieu veut d’en avoir d’autres.
    – pour la scolarite nous nous orienterions vers du privé marocain bilingue plus que vers les écoles francaises
    – nous faisons nos courses au marché, ma femme est arabophone et moi suffisamment pour les courses même si nous ne maîtrisons pas le dialecte marocain.
    – je travaille dans le secteur des centres d’appel mais je parle 4 langues en plus de mes notions en arabe, le tourisme peut être une option sous certaines conditions
    – nous mangeons le plus souvent chez nous, nous consommons de la viande et/où du poisson quotidiennement. Quand nous sortons c’est plutôt pour manger dans des boui boui locaux que des lieux pour touristes.
    – j’ai déjà vécu quelques mois à Marrakech, ma femme uniquement en vacances
    – nous souhaiterions nous installer à agadir notamment pour le climat (ma femme ne supporte pas les grosses chaleurs et on sait ce que c’est l’hiver au bled) et le cadre (mer et région agricole)
    – nous nous orienterions plutôt vers une mutuelle locale si possible, en évitant les hôpitaux publics
    – nous avons besoin d’un véhicule, nous opterions plutot pour du leasing
    – la première année nous opterions pour une location meublée 2 chambres minimum 3 de préférence
    – nous aimerions pouvoir rentrer en France une à deux fois par an

    voilà merci d’avance pour vos conseils avisés et vos efforts.

    cordialement

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour Abde,
      il y a une réelle demande pour des personnes qualifiées en centre d’appel, à des postes d’encadrement, et pas seulement sur Casa. Cela peut être une piste intéressante, nettement plus que le tourisme, où il faut être porteur de projet ou guide officiel pour que cela rapporte. Sur Agadir, je pense que vous pourriez vivre très correctement avec un revenu de l’ordre de 15.000 dirhams net par mois, voire un peu moins (mais ne descendez pas en dessous de 10.000). Sur Casablanca, il faut rajouter 500 dirhams minimum / mois, mais les possibilités de travail seront nettement plus variées.
      Il est essentiel que vous soyez salarié, pour pouvoir bénéficier de la CNSS de base et d’une mutuelle complémentaire, car la pédiatrie est fortement subventionnée pour les assujettis.

      Bonne chance pour votre projet, tenez moi au courant !

  11. Avatar

    Merci pour votre réponse. Ça colle à peu près avec l idee que je m’en fais.
    Bien conscient que les opportunités sont plus nombreuses et les salaires sont plus élevés sur casa mais pour y avoir séjourné plusieurs fois ce n’est pas le cadre de vie que nous recherchons.
    la réflexion avance…

    cordialement

  12. Avatar

    Bonjour,

    Je suis en invalidité catégorie 2 et sans activité professionnelle. Je réside actuellement en région parisienne et touche la pension d’invalidité ainsi qu’un complément de la prévoyance.
    Je refléchie à aller m’installer au maroc et je me pose les mêmes questions qu’a posé Didier sur ce forum (message du 27 septembre 2014).
    pourriez-vous svp me renseigner sur les deux points suivants :
    La couverture sociale dont peut bénéficier un français en invalidité résident au maroc, et si cette couverture lui permet de se faire soigner en france s’il le souhaite?
    Le régime d’imposition qui lui est appliqué?

    Merci de votre aide

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour
      tout dépend de votre type d’invalidité, et des prestations que vous touchez. Un certain nombre d’entre elles sont soumises à résidence sur le territoire français. Il vaut mieux vous renseigner auprès de votre caisse, ce sont des cas particuliers que nous ne pouvons pas connaître aussi précisément qu’eux.
      Au Maroc, si vous êtes résident, vous serez imposé selon le régime normal.
      Bien cordialement

  13. Avatar

    Bonjour,
    Mon mari et moi même désirons nous installer au Maroc. Pourrions nous faire appel à votre savoir et compétence pour mener à bien notre projet et être sûr de sa faisabilité?
    Merci.pour tout

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonsoir karima

      oui bien sûr :)
      Je viens de vous envoyer un mail, pour que nous puissions en discuter directement.
      Bien cordialement.

  14. Avatar

    Bonjour Marie-Aude.

    Nous sommes une famille qui souhaite venir s’installer au Maroc dans 2 ans.
    Pouvez vous nous envoyer votre adresse mail pour pouvoir echanger avec vous et profiter de vos conseils.
    Bien cordialement.

  15. Avatar

    Bonjour Marie Aude,
    Je vous félicite pour le recul que vous avez et vos éclairages avertis.
    Pour ma part, je suis retraité, je vais m’expatrier au Maroc, avec mon épouse (sans emploi) et mon fils de 30ans (handicapé mental léger) dont je suis le curateur en france.
    J’aimerais savoir si tout cela peut nous conduire à une carte de résidents et quels seraient les problèmes que nous pourrions rencontrer?

    J’ai une retraite de 1680 euros. Nos besoinssont très basics (hors des préoccupations d’européens).

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour Lyet et merci

      En tant que retraité, vous pouvez bénéficier d’une carte de résident en faisant domicilier vos versements de retraite sur un compte bancaire marocain. Votre épouse pourra bénéficier d’une carte de résident aussi, sans difficulté. Pour votre fils, cela risque d’être un peu plus compliqué.

  16. Avatar

    Bonjour, et avant tout merci pour votre site et votre disponibilité.

    Il est assez difficile de trouver des informations qui passent le cap du poncif sur la vie et le travail au Maroc.

    On me propose un poste à casa dans l’industrie. Je suis ingénieur de formation avec 6ans d’expériences. La question n’est pas de savoir si je pourrais bien vivre,comme vous l’avez expliqué tt dépend du train de vie que l’on souhaite. Par contre en me renseignant a droite a gauche sur la fourchette de salaire que je peux espérer on me dit 25-30kdm. Est ce que c’est réaliste ? Je veux dire si la boîte me propose sensiblement moins est ce que il est légitime de négocier pour rentrer dans cette fourchette, ou c’est déjà une fourchette ”haute optimiste” ?

    J’essaie de faire une correspondance avec salaire français, pour une vie normale en France mais c’est une équation assez compliqué a résoudre.

    Bon je sais que ce que je demande n’est pas simple, mais toutefois merci d’avoir passé du temps ne serait ce que pour m’avoir lu.

    Bien à vous.

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonsoir, c’est difficile à dire sans en savoir plus. Déjà est-ce que c’est un brut ou un net ? Si c’est un net, sans avoir une spécialité très recherchée, cela me parait le très haut de la fourchette. Si je comprends bien, vous seriez en contrat local, pas “expatrié” par une société française, cela diminue aussi la fourchette.
      Il faut aussi voir quels sont les avantages annexes (mutuelle, retraite). En tout cas, un salaire net à ce niveau commence déjà à être un très bon salaire.

  17. Avatar

    Bonjour
    mes parents (Ma mère est française, mon père espagnol) sont résidents au Maroc et ont une maison au Maroc. Ils cotisent pour leurs soins à la caisse des français à l’étranger.
    On réfléchit à leur faire prendre une résidence en France sans trop comprendre les implications.
    Avez-vous quelques informations à ce sujet?
    Merci

    • Avatar
      Marie-Aude le

      S’ils sont réellement résidents en France, ils auront une protection sociale à moindre coût. Ils doivent “simplement” obtenir un quitus fiscal en quittant le Maroc (et le “simplement” n’est jamais très simple, mais on peut vous accompagner là dessus). Ils pourront continuer à aller au Maroc, sans dépasser la limite des trois mois (et sans avoir de voiture)

  18. Avatar

    Bonjour, je me présente Salomé je travaille pour une émission française “Recherche appartement ou maison” présentée par Stéphane Plaza sur M6, je fais un casting pour une prochaine émission qui sera tournée du 6 au 10 mai au Maroc. Je vous laisse les infos casting si vous êtes intéressés:

    – Vous habitez en France et vous avez pour projet de tout quitter pour aller vivre au Maroc (Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Agadir…)
    – Vous cherchez à acquérir un appartement ou une maison,
    – Vous avez envie de participer à l’émission “Recherche appartement ou maison” et que Stéphane Plaza vous trouve le bien de vos rêves, alors n’hésitez pas à vous inscrire au casting!

    Contactez-moi à l’adresse suivante:

    rechercheappart@reservoir-prod.fr

  19. Avatar

    bonjour,

    nous sommes un couple mixte madame belge et moi double nationalité belgo marocain nous aimerions nous installer au maroc région agadir suite à une donation de nombreux terrain et bâtiment venant de mon père. Le but pour nous est de vivre au maroc mais de quand même pouvoir envoyer de l argent en belgique car nous y avons toujours une maison et le fils de ma femme toujours au étude donc nous devons pouvoir l aider financièrement .
    Donc si nous vendons des bien immobilier au maroc comment peu t on envoyer une partie de ce revenu en belgique

    merci pour vos conseils

    • Avatar
      Marie-Aude le

      En tant que marocain résidant au Maroc, il vous est normalement impossible d’envoyer de l’argent à l’étranger, même si vous avez la double nationalité. Néanmoins, des dérogations existent. Dans votre cas, ce n’est pas simple, car il ne s’agit pas de votre fils. Contactez moi par mail (contact@o-maroc.com)
      Bien cordialement

  20. Avatar

    Bonjour,

    Mon épouse et moi-même sommes candidats chacun à des postes d’enseignant à Casablanca et Rabat. Elle serait en contrat de résident et moi en contrat “recrutement local”. Nous partons avec notre fille de 5 ans et devons assumer les études de 2 enfants en France. Selon vous, quel salaire mensuel faut-il demander pour vivre confortablement en assumant nos charges ?
    Merci d’avance,

    Olivier

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour
      tout dépend du coût des études de vos enfants en France.
      Etant sur deux villes différentes, vous devez prévoir les coûts de transport pour l’un des deux, et un loyer dans un quartier d’où il est facile d’aller sur l’autre ville… ce ne sont pas les meilleurs marchés.
      Je crois qu’il n’y a pas une grande marge de manoeuvre dans la négociation de vos contrats, les grilles sont assez fixes, dépendant du niveau d’enseignement. Je vais me renseigner.

  21. Avatar
    Cha nonyme le

    Bonjour, avec mon conjoint nous souhaitons nous installer à Agadir d’ici 2 ans.
    Nous sommes rentiers, nous souhaitons un appartement terrasse ou maison a talborjt, nous souhaitons faire l’école à la maison également. On est jeune donc niveau santé je pense que ça ira et niveau sorties quelques sorties par moi rien de fou. Je pensais a un revenu de 1500€. Vous en pensez quoi ? Pourriez vous me répondre directement par email merci pour vos conseils
    Cordialement

    Charlotte

  22. Avatar
    MARECHAL-FRANCON Sophie le

    Bonjour Marie-Aude,

    Tout d’abord, un grand merci d’avoir créé ce site extrêmement intéressant et précieux avec des informations exhaustives qui permet à tout un chacun d’obtenir une réponse sur mesure.

    Je suis française, jeune retraitée, et amoureuse de Marrakech où je compte plusieurs amis français et marocains. J’ai un projet d’acquisition d’un petit riad de 2-3 chambres dans un bon quartier de la medina que je souhaiterais voir se réaliser sous 2 ans et financer sans emprunt. Pas d’investissement locatif en vue, juste le plaisir de profiter des couchers de soleil sur la ville ocre et passer du bon temps avec mes amis marrakchis.

    Avec une pension de 1.800€ nets mensuels, et un revenu très aléatoire provenant de mes cours de langues en ligne, pensez-vous qu’il soit réaliste de vivre à Marrakech dans des conditions de vie agréables ? Pouvez-vous, s’il vous plaît, me donner une idée des frais et charges à payer afin que je puisse établir mon budget ? En effet il est difficile de faire la part des choses avec tous ces sites qui s’improvisent experts en conseils de toutes sortes !

    Avec tous mes remerciements,

    Bien à vous,

    Mandy

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour Mandy

      à partir du moment où vous n’avez pas de charges locatives, je pense que 1.800 € nets mensuels est suffisant, sous réserve de savoir ce que vous appelez “conditions de vie agréables”.
      De plus, en tant que retraitée, il faut voir exactement ce dont vous avez besoin comme assurance et mutuelle. Combien de fois dans l’année souhaitez-vous retourner en France ? Voulez vous une voiture ? Une femme de ménage seulement, ou un personnel de maison un peu plus important ?

      En faisant cette liste, il ne sera pas difficile de mettre des coûts en face.

      N’hésitez pas à me recontacter, et bonne chance dans votre projet.

  23. Avatar

    Bonjour Marie-Aude

    J’ai lu tout vos post depuis 2014 sur ce site, et je tenais à vous en remercier.

    J’ai pour projet de venir m’installer sur Tanger, avec femme et enfants, 3ans et 6 ans .

    Ma femme est sans emploi depuis peu et moi je suis rentier, sans emprunt en cours.
    Ma société, SCI génère environ 36000 dhirams/ mois avec paiement trimestriel par avance.
    Je souhaiterais savoir si c’est possible de pouvoir subvenir aux besoins de ma famille avec ce montant ?
    Les frais de scolarisation m’effraient un peu….
    Étant d’origine marocaine et naturalisé français , et ma femme d’origine française, non marié, cela poserait t’il problème ?
    Je souhaiterais me lancer dans le tourisme sur Tanger….mais veut découvrir la région un an auparavant.
    Pensez vous que c’est possible ?
    Si cela nous convient, nous envisagerons de créer une holding au Maroc et de déplacer le siège social de notre société afin de faire un montage financier.
    Merci d’avance pour votre point de vue.
    Bien à vous.

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour Brad

      tout d’abord, “origine marocaine / naturalisé français”, vous êtes donc marocain au Maroc. Le fait de ne pas être mariés va effectivement vous compliquer la vie, essentiellement pour le titre de séjour de votre épouse. Si vous décidez de vous installer au Maroc de façon durable, il faudra certainement “régulariser” et pour faire simple, je vous conseille un mariage en France avec enregistrement au consulat de Maroc, avant de ne plus être résident. Mais c’est un peu un détail.

      Etant donc “marocain” attention aux montages financiers : bien qu’il y ait des exceptions et des aménagements pour les MRE qui rentrent au Maroc, le principe de base est que vous n’avez pas le droit de détenir des avoirs à l’étranger une fois que vous êtes résident (ce qui ne s’applique pas à votre épouse, française).

      36.000 dirhams / mois pour un couple avec deux enfants, c’est correct. Pas la grande richesse, mais vous pouvez vivre à l’aise, et faire face aux frais de scolarité au moins dans le primaire.

      Par contre, se lancer dans le tourisme me parait une très mauvaise idée. La crise actuelle va frapper très durement le Maroc, aussi longtemps que des mesures de distanciation sociale doivent être prises, que les gens auront peur de voyager, que les avions coûteront beaucoup plus cher parce que toutes les places ne pourront pas être occupées, et que les gens qui ont perdu leur travail, ou qui vont le perdre quand les faillites vont se multiplier n’auront pas retrouvé un niveau de revenu correct. J’ai déjà vécu l’impact de la crise des subprimes sur le tourisme marocain, et celle-ci va être pire.

      Mais il y a d’autres façons de gagner sa vie au Maroc.

      Si vous souhaitez avancer dans votre projet, je peux vous accompagner, notamment avec une étude sur votre situation patrimoniale pour l’optimiser au mieux.

      Bien cordialement

  24. Avatar

    Bonjour Marie -Aude .

    J’apprécie le fait que vous m’ayez répondu rapidement.
    Je tenais à vous en remercier !

    Oui j’aimerais un accompagnement de votre part concernant mon installation sur Tanger.
    Nous discuteront des autres façons de gagner sa vie au Maroc, et de l’étude sur notre situation patrimoniale.
    Il vaut mieux pour moi évoquer ces sujets avec vous , et me faire une idée plus juste, réaliste….. avant de devoir peut être regretter un jour.
    Je vous laisse le soin de m’indiquer par quel moyen le dialogue se fera, e-mail ou téléphone ?

    Merci énormément Marie-Aude, pour le temps que vous m’avez consacré.

    Bien cordialement.

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Merci à vous !
      Je viens de vous envoyer un mail avec le détail de mes coordonnées.

      Bonne fin de soirée, à très bientôt

  25. Avatar

    Bonjour !
    Quelle mine d’information (l’article et les commentaires !)
    Nous sommes 2 enseignants avec 2 enfants de 8 et 12 ans.
    On nous propose 2 postes de résidents pour un revenu global de 45 000 dirhams (La scolarité et la santé sont prises en charge).
    Pensez-vous que nous vivrons correctement avec ce revenu en 2021 (l’article date de 2014).
    Je vous remercie

  26. Avatar

    Bonjour et merci pour toutes ses précieuses informations…

    Ma femme mes enfants et moi avons l’intention de partir nous installer a Rabat d’ici 2 ans, nous sommes un couple avec 3 enfants ( 5, 13 et 15ans) mes deux plus grands sont en fauteuil roulant et sont a l’école a domicile, le plus jeune aussi va bientôt faire classe a la maison car il est difficile de laisser les deux grands sans surveillance, nous souhaitons nous installer au Maroc pour que les enfants profitent de la météo pour passer plus de temps a l’extérieur, nous allons acheter directement une maison de plain pied et nous n’aurons donc pas de loyer a payer, nous aurons aussi la possibilité d’acheter 2 appartements que nous mettrons en location ( investissement avec mon père qui est retraité au Maroc) nous aurons donc environ 25000DHS/mois, ma femme aura des revenus de 2000€ en France, pensez vous qu’il sera facile de s’installer A Rabat avec nos revenus et notre composition familiale en sachant que nous vivrons simplement au rythme des locaux, j’oubliais je suis Né en France de parents marocain…

    • Avatar
      Marie-Aude le

      Bonjour,

      désolée pour ma réponse tardive.
      Ma première réaction, en vous lisant, est que le Maroc n’est pas facile pour les personnes en situation de handicap. Votre cas est particulier, et il m’est difficile de vous répondre.
      Il faut en effet prendre en compte la partie médicale (besoins de soins particuliers par exemple), et savoir ce que vous souhaitez à terme pour vos enfants : vivre au Maroc ou en France ? Pourront ils vivre de revenus immobiliers sans avoir à travailler ? (l’emploi des personnes handicapés est quasiment inexistant, entre autres).

      Globalement, en dehors de ces besoins financiers liés à la santé de vos enfants, un revenu global de 45.000 dirhams est largement suffisant.

      Dernier point : né en France de parents marocains, vous êtes marocain au Maroc, cela a un impact sur votre situation patrimoniale.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :