La vie privée, vraiment privée et publique

0

La vie privée, les moeurs, le poids de l’Islam dans la vie “privée” et dans la vie “publique” : aujourd’hui, le Maroc renégocie avec lui-même ce qu’il veut être.

Entre Islam, intégrisme, traditions marocaines, tolérance, tourismes, immigrés occidentaux, entre observation de Ramadan et “baiser de Nador” …. une sélection d’articles, qui permettent de bien percevoir cette évolution en dents de scie.

Vous trouverez aussi dans cette sélection tout ce qui concerne l’évolution de la légalité, entre les déclarations d’un ministre PJD sur ce qu’est l’adultère, la prise en compte réelle de la “nouvelle” Moudawana, dans les faits, et problématiques particulières qui peuvent se poser aux expatriés vivant au Maroc ou aux couples mixte.

Plus d'informations

Etre mère célibataire au Maroc, un long calvaire
Nouveau scandale de moeurs au Maroc

La pluie de scandales sexuels qui éclabousse le PJD avant les élections doit avoir fait l’objet des quelques rogations au Palais. Mais le journaliste – qui travaille pour le site de Nicolas Beau, l’auteur de “Quand le Maroc sera islamiste” a tort de mettre en question le fonctionnement du parlement : une “interrogation” est normale

Le Maroc, ilot de tolérance religieuse dans la région MENA [Etude]

La tolérance marocaine est réelle, mais dans un cadre très strict et rigide. Autrement dit, . Une vision assez différente de la tolérance occidentale.

Maroc: elle publie des photos de femmes en maillot de bain sur Facebook
Les autorités marocaines veulent sévir contre les « brigades de la vertu et contre le vice »
Moudawana: dix ans de lacunes juridiques en dix points
Les Marocains non-musulmans contraints de pratiquer leur culte dans la discrétion
Burqa, jupe, djellaba… quel risque de vous faire agresser ?
Les appels à l’égalité dans l’héritage se multiplient au Maroc
Ecrouée pour adultère !
Lynchage d’un homosexuel à Fès : deux personnes arrêtées
Ramid : Les Marocains sont libres de choisir leur religion
Mariage imminent de Soumia Benkhaldoun et d’ElHabib Echoubani

Le feuilleton “américano-gouvernemental”, deux ministres PJD pris la main dans le sac d’une relation “hors-mariage”

Marrakech : Cinq ans de prison pour avoir violé une Française
Un mariage homosexuel franco-marocain définitivement validé
Quand le Maroc était le paradis des homosexuels
Un homme et une femme dans un lit n’est pas un crime selon Ramid
Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Bernard Rouget est consultant en management et en gestion de projets informatiques. Il s’est installé en 2010 au Maroc avec une double activité : le lancement d’un riad près de Zagora, avec sa femme (qui n’a pas fonctionné, il vous racontera pourquoi un jour), et une activité de conseil dans son domaine de compétence. Il est derrière le compte Twitter de O-Maroc

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :