Être un résident étranger au Maroc : avantages et contraintes

Résident étranger, visiteur au long cours, touriste revenant tout le temps, marocain de l’étranger revenant temporairement ou définitivement au Maroc… la loi, les différentes possibilités, mais aussi les formalités à faire avant de partir.

Le permis de séjour et de travail

Deux mots clés pour vous : CNI, la carte nationale d’immatriculation et surtout le CTE, le contrat de travail étranger, qui vous permet de travailler légalement au Maroc. A la différence d’un permis de travail, la demande d’autorisation doit être renouvelée à chaque changement d’employeur, et à chaque changement de statut chez un employeur.

La fiscalité

Il faut aussi comprendre quand on devient résident étranger. Car la fameuse règle des 183 jours n’est qu’un élément parmi d’autres pour déterminer le rattachement économique, et donc la résidence fiscale.

Une fois devenu résident au Maroc, votre situation fiscale dépendra de votre patrimoine resté à l’étranger et de l’existence ou pas d’une convention fiscale entre le Maroc et votre pays d’origine.

Enfin, si vous êtes MRE-RAM (Marocain résident à l’étranger revenu au Maroc), des règles particulières s’appliquent, pour faciliter votre retour !

A terme, des articles spécifiques pour les résidents étrangers francophones mais pas français. Si vous êtes Belge, Suisse ou même Québecois et que vous vivez au Maroc, nous espérons vous donner des informations intéressantes aussi !

Législation Carte du maroc, Dirhams, passeport et CNI marocaine
79

Résident ou non-résident, comment choisir ?

Nous recevons beaucoup de demandes de conseil de la part de personnes qui souhaitent être “entre deux”, travailler au Maroc sans y être résident, ou qui essayent de conserver les avantages concédés aux non-résidents tout en ayant leur carte de séjour. C’est très difficile, et, sauf cas très particulier, on découvre peu à peu plein

Nationalité Cheb Khaled avec le drapeau marocain et le drapeau algérien
46

Obtenir la nationalité marocaine

Obtenir la nationalité marocaine, c'est compliqué, et mission quasiment impossible, en dehors de certains cas particuliers. Il est encore plus difficile de "perdre" la nationalité marocaine, même volontairement. Un parcours du combattant sans vrais avantages au bout.

Nationalité
2

Régularisation des sans papiers : les européens aussi

J’en ai parfois déjà parlé, ailleurs, mais la crise économique a eu un effet assez imprévu, qui est d’augmenter fortement l’immigration de travail au Maroc, une grande partie de cette immigration étant d’ailleurs, totalement illégale. Eh oui ! Jusqu’à maintenant, les “sans papiers” européens étaient plutôt des profils CSP+, des propriétaires de riad, des retraités

Culture et distractions Vendeurs de journaux au Maroc
0

La revue de presse du 17 au 23 aout

Premier article dans notre revue de presse hebdomadaire. L’objectif n’est pas de faire une revue complète, on ne parlera donc pas en général des grosses actualités que tous ceux qui vivent au Maroc connaissant, mais plutôt une sélection de liens intéressants… Culture : film et cinéma après les festivals. Le mois d’août a été “bourré”

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :