Le berbère en images : Tiguemmi – ⵜⵉⴳⵎⵎⵉ

1

Tiguemmi – ⵜⵉⴳⵎⵎⵉ, c’est la maison, et par extension le patrimoine, mais aussi ceux qui habitent la maison. Quand on se salue, on se demande comment ça va, et comment va la maison, donc tous ceux qui y habitent … et cela peut être beaucoup.

La maison berbère est le plus souvent de terre crue, murs montés dans des moules en bois, se fondant totalement avec son environnement. Mais dans certains villages, où la pierre est plus présente que la terre, ou bien où les hivers sont particulièrement froids, les maisons peuvent être de pierre.

Village dans l'aatlas

Village berbère à flanc d’Atlas

Même dans les hauteurs des Atlas, les toits sont plats, en terrasse, sauf peut être à Azrou et Ifrane… ou dans d’autres endroits que je n’ai pas encore visités. Mais ce sont des villes qui doivent beaucoup à la colonisation, on peut difficilement parler de “maison berbère”.

Place centrale azrou

La place centrale d’Azrou avec ses toits pentus en tuiles vertes

Petit détail amusant : beaucoup d’applications traduisent le nom de Casablanca en ⵜⵉⴳⵎⵉ ⵜⵓⵎⵍⵉⵍⵜ (Tigmi toumlilt), c’est à dire littéralement “Maison couverte de chaux”, donc “Maison Blanche”. Alors que le nom amazigh de la ville est, depuis toujours Anfa : ⴰⵏⴼⴰ

1 mise à jour le 17/06/2020 :

Tigmi ou Tiguemmi ?

J’ai corrigé le texte, sur la remarque d’un ami berbérisant et arabisant : au Maroc on prononce tiguemmi et pas “tigmi”.

J’ai vérifié, la transcription “officielle” (celle de l’Ircam) est bien ⵜⵉⴳⵎⵎⵉ au lieu de ⵜⵉⴳⵎⵉ.

ⵜⵉⴳⵎⵉ c’est donc un “berbère générique”, sans doute issu des premiers dictionnaires (et donc du kabyle), qui s’est répandu partout.

Le Tigmi est utilisé au Maroc pour les noms de riads et de maison d’hôtes… et pour la retranscription fantaisiste du nom de Casablanca, preuve supplémentaire que ce ⵜⵉⴳⵎⵉ ⵜⵓⵎⵍⵉⵍⵜ n’est pas le nom “berbère du Maroc” de la capitale.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

"Mezgarne", c'est Marie-Aude, mais sous ce pseudonyme sont regroupés les articles qui avaient été publiés à l'origine sur le site de l'Oasis de Mezgarne, une activité touristique gérée de 2004 à 2015 avec son mari.

Un commentaire

  1. Avatar

    j’aime tous ce qu’est traditionel surtou les maison de la campagne et des objets trés traditionel

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :