Le strict respect des mesures préventives préconisées pour la lutte contre la pandémie du Covid-19

0

Dans notre série “Les mots du Maroc”, un nouvel arrivé dont on espère qu’il ne fera qu’un petit tour avant de s’éclipser à jamais, ce qui compensera sa longueur exceptionnelle pour un “mot”.

Le “strict respect des mesures préventives préconisées pour la lutte contre la pandémie du Covid-19” se retrouve dans tous les articles qui parlent d’une manifestation, d’une rencontre, etc.

Et même s’il est évident, en regardant les photos où l’on voit des Marocains à branchies (ou même des Marocain(e)s qui ne respirent pas du tout, puisqu’ils ne portent pas du tout de masque), que ce strict respect est un peu relâché.

Ainsi dans cette photo de la toute récente promotion des premières femmes adoul. Si on comprend bien l’envie de certaines d’avoir leur visage complet sur la photo officielle, on se dit que c’est moins nécessaires pour les messieurs à l’arrière-plan qui sont ainsi démasqués [jeu de mots].

La première promotion de femmes adoul

La première promotion de femmes adoul, avec et sans masques…

Sinon, pourquoi le gouvernement marocain se fâcherait-il comme il le fait maintenant, en rappelant que le port du masque est obligatoire, et qu’on encourt entre 300 et 1.300 dirhams d’amende si on ne le porte pas ? Pourquoi le gouvernement marocain menacerait de fermeture, de reconfinement ?

Le respect ne sera strict que lorsque le gouvernement sévira, en attendant, cette phrase est plus une incantation à caractère propitiatoire.

Cela dit, depuis quelques jours, le respect du port du masque est beaucoup plus strict à Casa.

Et, d’après notre réseau de belles-sœurs de petits cousins de copains à Marrakech, là-bas, c’est beaucoup plus strict qu’à Casa. Normal, on est en zone 2…

Les trams portent toujours la bavette :

Tramway portant une publicité en forme de masque

Près de la place des Nations-Unies, un tramway avec le “nez” recouvert d’un masque

Aujourd’hui, dans le tram, justement, à vue de nez, 20% de masques mal portés ou pas portés du tout. Il y a deux semaines, c’était 60%.

 

(PS : billet plus humoristique qu’autre chose)

Si vous avez trouvé une erreur de frappe ou d’orthographe, vous pouvez nous la signaler simplement en sélectionnant le texte en question et en appuyant à la fois sur les touches Ctrl+Entrée. Pour faire un commentaire sur l’article c’est ici que cela se passe.

Plus d'informations

Lutte contre le Covid-19 | Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique

De façon moins ironique que notre article, le kit de communication sur ces fameuses “mesures préconisées”, édité par le gouvernement, avec beaucoup de détails

Ministère de l’Intérieur : « Portez le masque ou subissez les conséquences légales ! »
13 juillet – Reconfinement : la mise en garde des ministères de l’Intérieur et de la Santé

Premières menaces gouvernementales sur un possible reconfinement, en l’absence du “strict respect”

Les autorités procéderont à la fermeture des quartiers, hôtes de nouveaux foyers d’infection

“suite à l’observation du non engagement de certains vis-à-vis des orientations de prévention adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire”

Maroc : 55 femmes adouls prêtent serment à la Cour d’Appel d’Agadir
Partager.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :