Une journée à la plage

0

Comme Oualidia est une “plage propre”, nous avons eu envie de passer le dernier week-end de Ramadan là-bas, à profiter des poissons grillés sur la plage. Oualidia est une très jolie étape sur la route de la côte, qui remonte d’Agadir à Casablanca (au delà, cela reste trop construit à mon goût pendant un moment, mais cela redevient très beau vers Asilah, qui peut être le point de départ d’une nouvelle route de la côte, qui elle passera par Tanger jusqu’à Oujda et Saida).

Oualidia sur la carte

Oualidia, sur la route de la côte entre El Jadida et Essaouira

La plage de Oualidia est très connue pour sa dune centrale, au milieu d’un lagon protégé de l’Atlantique par une barrière rocheuse. Cette plage est à la gin d’une longue lagune où se trouvent les parcs à huîtres et, plus loin, des marais salants (on y produit d’ailleurs, de temps en temps, une fleur de sel qui vaut largement celle récoltée à l’île de Ré).

Lagune oualidia

La lagune de Oualidia, vue du ciel

Sur cette plage principale donne le fameux restaurant de l’Araignée Gourmande, connu pour ses plateaux de fruits de mer. Mais il y a beaucoup mieux que l’Araignée Gourmande : il y a la petite plage, juste au sud, où s’amarrent les bateaux des pêcheurs.

Ils y vendent directement le produit de la journée, et mieux encore, vous les font griller sur place. On peut donc se régaler de homards, langoustes, crabes, soles et sardines conservés vivants dans des flaques d’eau de mer dans les rochers jusqu’à ce que vous les achetiez.

Une femme surveille la préparation de son poisson par un pêcheur, dans les rochers

Le poisson est préparé sous vos yeux

Il suffit de suivre la route qui longe la plage (et l’affreux endroit avec un centre de vacance “serré comme des sardines” accroché à flanc de colline) pour arriver au bout de la promenade aménagée le long de la plage. C’est là que se situent les barques de pêcheurs, et le paradis.

Bateaux de pêcheurs sur la plage

Le “souk” aux poissons est directement sur la plage

Avant même de descendre sur la plage, d’ailleurs, on vous abordera pour vous proposer de superbes crustacés.
Les hôtels et les restaurants voisins se sont, parait-il, plaints de la concurrence sauvage et à bas prix que leurs faisaient les pêcheurs. En conséquence, il a été interdit de griller des poissons sur la plage.

Qu’à cela ne tienne… on ne les grille plus sur la plage, mais quelques mètres plus loin, dans les rochers. Après, bien entendu, les avoir préparés sous vos yeux.

les cuisines dans les rochers

Les cuisines sont un peu décentralisées

Un pêcheur bien organisé a ses “tables” de restaurant, des tapis installés sur la plage, avec un parasol pour vous protéger du soleil.

Cafe huitre oualidia

Vendeur de café et de fruits de mer sur la plage

Un pecheur apporte le poisson grillé

Service à la place !

C’est là que vous vous installez tranquillement, en attendant l’arrivée de votre repas. Vous pouvez en profiter pour faire un apéritif avec des huîtres, palourdes et couteaux qui vous sont proposés par des vendeurs ambulants. Ils vous les ouvrent d’un coup de couteau, une petite giclée de citron, et vous vous régalez !

Une fois votre repas prêt, on vous sert à domicile sous le parasol !

Après le repas, vous pourrez savourer un délicieux café à la cardamone. Les vendeurs parcourent la plage avec de grosses bouilloires sous lesquelles ils ont fixé un brasero portatif avec des charbons. Le café est sucré à votre goût, et il faut être honnête : c’est absolument totalement délicieux !

Combien ça coûte tout ça ?

Ce week-end, l’huître (de belle taille, mais pas grasse) était à 10 dirhams, la palourde et le couteau à 5 dirhams. Le kilo de homard était à 200 dirhams, et nous avons négocié – férocement bien sûr – un homard, un crabe de belle taille, trois soles et un kilo de sardines grillées pour 400 dirhams, parasol compris.

Vous pouvez voir sur la photo que nous avions droit à une petite table. Les poissons et les fruits de mer étaient servis dans des plats en inox, accompagnés des indispensables pains sans lequel un repas marocain est impensable. En revanche, pas de petites serviettes en papier, il faut s’organiser soi-même !

5d 13 18982 plateau fruit de mer

Service bien organisé, tout est parfait !

Une fois repus, nous avons profité de l’ambiance de la plage. On voyait les gens acheter leur poisson directement auprès des barques des pêcheurs, des jeunes filles se baigner, une voilée jouant avec une autre en bikini.

Trois jeunes filles sur la plage de Oulidia

Voilée, pas voilée, on se baigne entre copines

Par rapport à la plage principale, l’aménagement est nettement plus roots, il n’y a pas de chaises longues, mais il y a aussi moins de monde.
Et c’est une ambiance très famille, très bon enfant, un vrai petit coin de paradis, à proximité de Casablanca ou d’Essaouira.
Voilà la position précise de la plage des pêcheurs (on voit bien les barques sur la photo satellite) :

Carte satellite pour Trouver pecheurs oualidia

Voici où trouver les pêcheurs pour manger du poisson grillé sur la plage de Oualidia

Une petite fille va se baigner

Il reste juste à aller se baigner !

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

"Mezgarne", c'est Marie-Aude, mais sous ce pseudonyme sont regroupés les articles qui avaient été publiés à l'origine sur le site de l'Oasis de Mezgarne, une activité touristique gérée de 2004 à 2015 avec son mari.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :