Daech : faut-il annuler ses vacances au Maroc ?

18

La question a été posée sur un forum : faut-il annuler ses vacances au Maroc ? Après l’enlèvement d’un nouvel otage français en Kabylie, et les menaces de Daech invitant à tuer les Français partout dans le monde, même à coup de caillou, peut-on se sentir en sécurité au Maroc ?

L’Algérie n’est pas le Maroc

Politiquement, géographiquement, culturellement, l’Algérie et le Maroc sont des pays très différents. Et la Kabylie est une enclave très particulière au sein de l’Algérie.
La Kabylie est une région troublée depuis l’indépendance. En 1980, les émeutes de Tizi-Ouzou ouvrent le Printemps Berbère. Il sera suivi par de nombreux troubles et émeutes, dont la grève du cartable et le printemps noir.

A partir de 1991, date qui marque le début de la guerre civile algérienne, les mouvements islamistes entrent en jeu, dans un mélange très particulier où l’opposition au pouvoir central prime sur la conviction personnelle. En effet, les Kabyles sont loin d’être majoritairement islamistes. Les mouvements pour la liberté de religion ou la non-observance du jeûne pendant Ramadan y sont importants.

Mais le GIA puis le FIS et maintenant AQMI, voire Daech ont aussi su trouver des relais locaux, et bénéficient d’une complicité passive de la population, pas mécontente de voir le pouvoir central en difficulté. A moins que cela soit l’inverse, comme certains le disent, et que les milices islamistes soient protégées par ce pouvoir central, pour mettre en échec les mouvements séparatistes kabyles et “punir” les populations qui les soutiennent.
Au grand sud, l’Algérie ne maîtrise pas son territoire saharien, comme tous les autres pays : Mauritanie, Mali, Niger n’arrivent pas à policer ces immenses espaces où une guérilla locale se joue du pouvoir central. Rien de nouveau, les tribus sahariennes n’ont jamais été réellement soumises.

Rien de tout cela au Maroc

A côté des événements de Kabylie, les manifestations indépendantistes de certaines organisations berbères sont aussi calme qu’un salon de thé dans une petite ville de province anglaise. Les expansions islamistes ont toujours été fortement réprimées, les attentats meurtriers perpétrés sur le sol marocain extrêmement rares, se comptant sur les trois doigts d’une main.

Le pays n’a pas connu la guerre civile, avec l’affaiblissement étatique qu’elle implique toujours. Au contraire, à l’époque de Hassan II, un état policier fort s’est constitué, basé sur un ilotage avec un maillage extrêmement fin : le mokkadem (responsable du quartier) sait exactement qui est qui… on disait qu’au Maroc, il y avait deux policiers par habitant !
Que les Marocains aient porté au pouvoir aux dernières élections un gouvernement islamiste modéré, qui n’interdit même pas réellement la vente d’alcool pendant Ramadan, ne veut pas dire qu’ils soutiendraient EIL. Au contraire, autour de moi je n’entends que de la réprobation à leur encontre. Et surtout, si on se base sur l’histoire du Maroc, on voit que les révolutions ont toujours été intérieures.

Depuis l’Hégire, aucune conquête … même pas réellement les Français, qui n’avaient établi qu’un protectorat, à la différence de l’Algérie. Le Roi du Maroc a comme titre “Commandeur des Croyants“, ce qui représente beaucoup pour une majorité de marocains. La localisation totalement externe de Daech est un handicap. Dans l’histoire, le Maroc n’a pas gardé un très bon souvenir des Califats, et la Syrie est un autre monde…

Enfin, la partie saharienne du Maroc est très restreinte, encore fortement peuplée, et terriblement surveillée par les militaires. La contrebande est tolérée, certes, mais cela ne va pas beaucoup plus loin. Depuis l’attentat de 1992 à l’Atlas Asni à Marrakech, dont on a rendu responsables des groupes algériens, les frontières terrestres sont fermées.

Oui mais il y a de nombreux marocains chez les islamiste intégristes

C’est vrai que de nombreuses arrestations sont celles de personnes de nationalité marocaine, ou d’origine marocaine. En réalité, ce sont en écrasante majorité des MRE, des descendants d’émigrés vivant en Europe, et sensibles à des courants de propagande qui quasi-inexistant au Maroc.

Ils sont très éloignés, dans leur pratique quotidienne de la foi comme dans leurs idées politiques, de la pratique “du bled”. Discuter en détail du pourquoi et du comment n’entre pas dans la thématique de ce blog, mais, d’une façon générale, les émigrés, qu’ils soient marocains, russes ou pétaouchnokois ont tendance à se figer dans une vision passéiste de leur culture et de leurs valeurs, ce qui les rend plus sensibles à certaines idéologies.
Ces marocains là ne sont pas au Maroc.

Voyager en sécurité, au Maroc comme ailleurs

En réalité, dans un pays comme le Maroc, les risques sont liés à des situations précises, à des zones restreintes ; il s’agit plus de mesures de précautions générales à appliquer à peu près partout pour voyager en sécurité.
A peu près partout, y compris en Europe ou aux États-Unis. Avant de se focaliser sur l’exécution d’Hervé Gourdel, on peut se souvenir du bilan de l’année 2011, avec les tueries en Norvège, l’attentat de Boston, ou bien plus près de nous, l’affaire Merah…

Suivre les recommandations de sécurité locales

Si, au lieu de faire confiance à des “guides” non officiels rencontrés sur Facebook, Hervé Gourdel avait suivi les recommandations de sécurité de l’état algérien, s’était signalé à l’administration locale, renseigné auprès du bureau des guides, il serait sans doute encore en vie. Mais il a préféré la jouer “aventurier”.

Éviter les lieux hyper-touristiques aux heures de grande affluence

Place jemaa fna soir

Dans la journée comme le soir, la place Jemaa Fna grouille de monde

S’il y a des endroits à éviter au Maroc, ce sont ceux où la concentration de touristes est la plus grande : la place Jemaa Fna, entre autres, faire longtemps la queue en extérieur pour entrer dans un monument (Majorelle, par exemple).
Ces endroits sont plus agréables quand il y a moins de monde, de toute façon.

Éviter les synagogues et les cimetières juifs

C’est très dommage, car la richesse de la tradition juive au Maroc est réelle, avec une communauté encore très vivante dans un pays tolérant où juifs et musulmans vivent bien ensemble… mais c’est la réalité, l’imbroglio moyen-oriental pousse à attaquer des cibles juives. Autant se tenir à distance.

Préférer les hôtels et les restaurants locaux

Dans toute l’Afrique du Nord, les établissements qui étaient visés par des attentats étaient des grands hôtels de chaine, plutôt haut-de-gamme, qui ont été visés pour leur visibilité et leur renommée. Un riad, un petit hôtel marocain fréquenté aussi par les marocains : ce ne sera pas la cible prioritaire.

Voyager seul ou en petit groupe

Un 4×4 avec chauffeur seul, une voiture de location, un minibus, ça se repère nettement moins qu’un car Marmara. La nationalité des clients ne se voit pas de l’extérieur… bref, comme pour les monuments, voyageons en petit groupe pour voyager heureux.

Suivre son instinct

Si on a peur, si on “ne le sent pas”, il ne faut pas y aller. On a peut-être raison.
Surtout, cette peur va changer notre attitude, et nous mettre en situation de victime. On ne va pas pour autant susciter un attentat terroriste, mais on peut attirer un voleur, une agression.

Aller à Merzouga ?

Par sa proximité immédiate avec la frontière algérienne, Merzouga inquiète.

5d 09 06277 camping dunes merzouga

Un bivouac au coeur des dunes de Merzouga

En réalité, personnellement, je pense que la zone de Merzouga est une des plus sures au Maroc. Justement à cause de cette proximité avec la frontière, et à cause du voisinage de Tindouf.
Tindouf, c’est “le camp” des réfugiés Saharaouis du Polisario. Autrement dit d’une organisation dont la devise, “Liberté, Démocratie et unité” est tout sauf islamiste. Une organisation plus soutenue par le gouvernement actuel de la France que par les précédents, assez soutenue aussi par les Etats-Unis, qui tentent d’infléchir la position marocaine, bref, une organisation qui aurait tout à perdre en tombant du côté de l’intégrisme et du djihad.

De plus, autant les familles berbères de Merzouga sont proches des habitants berbères du côté “algérien” du versant des dunes (on n’est jamais très nationaliste dans les déserts), autant ces tribus berbères sont nettement plus éloignées des tribus hassania et maures, donc arabes, qui forment le contingent du Polisario.

Ces mêmes habitants vivent uniquement du tourisme, ils savent ce qu’ils auraient à perdre. Sans proximité idéologique avec leurs voisins ou avec le “djihad”, les habitants de Merzouga couvent leur poule aux oeufs d’or.

Il n’y a que pour nous, touristes, que le désert est vide. Pour les habitants, ils savent toujours ce qui s’y passent. C’est en Namibie, le désert le moins peuplé de la terre, qu’on m’avait dit (et prouvé) :

quoi que tu fasses dans le désert, il y a toujours quelqu’un pour te voir…

C’est sans doute pour cela que les quelques incursions réussies du Polisario au Maroc ont été faites non pas vers Merzouga, mais plus au sud-ouest, vers M’hamid et surtout Laayoune, en territoire saharaoui.
En revanche, à cause de cette proximité avec Tindouf, la zone de Merzouga est une des plus contrôlées par la police et l’armée marocaine.
D’ailleurs, voici la carte qui se trouve sur le Ministère des Affaires Etrangères, dans la section “Conseils aux Voyageurs”, et qui a été mise à jour le 25 septembre. J’y ai placé Tazzarine:)

Tazzarine sur la carte du Ministère des Affaires étrangères zone verte

Tazzarine est en zone verte, tout comme Merzouga. Seulement au sud de Rissani commence “la bande jaune”

Alors, faut-il annuler ses vacances au Maroc ?

Très honnêtement, ici, à Mezgarne, nous préférerions ne pas avoir de client plutôt que de les perdre dans des circonstances tragiques.
Et pour l’instant,on pense qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur. Cela peut changer, rapidement, certes, comme en France. Mais je me sens plus en sécurité au Maroc que dans certains lieux parisiens… Si cela change, on le dira, tout aussi honnêtement.

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

"Mezgarne", c'est Marie-Aude, mais sous ce pseudonyme sont regroupés les articles qui avaient été publiés à l'origine sur le site de l'Oasis de Mezgarne, une activité touristique gérée de 2004 à 2015 avec son mari.

18 commentaires

  1. Avatar

    Merci pour toutes ces infos.
    Comme je n’ai pas la télé je n’étais pas au courant de cette peur ambiante. J’avais appris pour ce pauvre Hervé Gourdel mais je ne savais pas que cela s’était passé en Algérie.
    Bref, après avoir économisé des mois je pars en vacances avec mon mari et des amis pour la première fois depuis 15 ans, destination : Essaouira en janvier. J’avoue que c’est un évènement pour nous et vraiment c’est important:)
    Et bien sûr c’est après avoir payé les billets et l’accompte pour la location d’un appartement que j’apprends qu’il faut éviter le Maroc également. Quelle deception !
    Je suis rassurée par ce que vous dites mais j’espère tout de même que les choses vont s’arranger d’ici à Janvier.
    Je ne connaissais pas votre blog, je vais donc le parcourir.
    Bonne continuation :)

  2. Avatar
    Marie-Aude le

    Bonjour Emilie,
    je suis contente que vous ayiez découvert notre blog, même si c’est à cause d’une situation plutôt triste. Pour Essaouira en janvier, ne vous faites aucune inquiétude, vraiment ! C’est une belle ville, et hors saison vous en profiterez pleinement.
    Bon séjour :)

  3. Avatar
    Stache Sandrine le

    Bonjour, nous partons avec notre société mardi 14 octobre au Maroc nous allons à Fès jusqu’à Marrakech mais seulement via le dessert en jeep blanche immatriculée belgique et Luxembourg, on nous a déconseillé à l’ambassade de quitter les routes goudronnées hors nous ne prendrons que des toutes hors pistes. Et vu que les jeeps dans le sable se voient à plusieurs km avec la poussière, je ne suis pas rassurée. Pouvez-vous me donner votre avis? Merci d’avance

  4. Avatar
    Marie-Aude le

    Bonjour,
    un peu de géographie… il n’y a pas de désert de sable entre Fès et Marrakech. Vous êtes en plein coeur de la zone verte, sur la carte. C’est la carte officielle du Ministère des Affaires étrangères françaises. Que puis je vous dire de plus ? Vous êtes au même niveau de sécurité qu’en France ou en Belgique…

  5. Avatar

    Bonjour et merci pour ces précieuses informations.
    Pouvez-vous m’indiquer dans quelle zone se trouvent M’hamid et Chegaga sur la carte du ministère des affaires étrangères? Nous partons en famille dans 15 jours et notre périple nous mènera (en voiture de location) de Marrakech à M’hamid par étapes.
    Par avance merci
    Bien cordialement

  6. Avatar
    Marie-Aude le

    Bonjour Sandrine, je vous ai répondu, la zone entre Marrakech et Fès est une zone de montagne, pas de désert, et elle est en pleine zone verte.
    Bonjour Ledoux, M’hamid est au sud, à une quarantaine de kilometres de la frontière, donc en zone verte (la zone jaune fait 20 km) et Chegaga est à l’ouest, donc encore plus à l’intérieur de la zone verte puisque la frontière descend vers le sud
    J’essaierai de placer tous les points principaux sur la carte, mais ce week end nous fêtons l’Aid

  7. Avatar
    Stache Sandrine le

    Je vous remercie d’avance pour vos réponses. Désolée pour cette mauvaise géographie, je pensais que nous serions dans le désert vu que nous serons en jeep et selon les dires de notre patron souvent dans le sable et la rocaille et perdus au milieu de tout. Bon dimanche à vous

  8. Avatar
    Marie-Aude le

    Les jeeps servent avant tout à faire du hors piste, que ce soit dans la rocaille ou dans le sable… La zone Fès – Marrakech, ce n’est pas “perdu au milieu de tout”, c’est densément peuplé… ne stressez pas il n’y a vraiment pas de raison

  9. Avatar
    Stache Sandrine le

    Je vous remercie pour votre réponse. Je suis rassurée et contente de passer un petit séjour dans votre beau pays. Je vous souhaite un bon week-end.

  10. Avatar

    je suis d’avis avec tous les courriers qui disent que le Maroc n’est pas dangereux tout au moins pour l’instant.Je viens de rentrer du Maroc depuis peu, et si demain je devais repartir ce serait vraiment sans aucune hésitation.

  11. Avatar

    Tony écrit en octobre 2014 “pour l’instant”.
    Et qu’en est-il aujourd’hui fin janvier 2015?
    Toujours aussi confiant?

  12. Avatar
    Marie-Aude le

    Personnellement, oui. Le 25 septembre 2014, j’écrivais qu’il n’était en tout cas pas plus risqué d’être au Maroc qu’en France ou un autre pays Occidental. Les fusillades au Canada et à Paris m’ont malheureusement donné raison.

  13. Avatar

    Merci. Donc pas plus de risque que d’habitude d’aller faire un tour dans les dunes de Merzouga.

  14. Avatar

    bonjour
    Agadir Dakhla en voiture quels sont les lieux et villes a evites?
    Maerci d’avance
    Cordialement

  15. Avatar
    Marie-Aude le

    Bonjour “rien”, c’est parfaitement sûr.
    Sinon, personnellement, à Agadir, j’évite le front de mer, trop touristique à mon goût (un comble, n’est-ce pas ?) mais je crois que ce n’était pas le sens de votre question :D

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :