Tous les articles qui parlent de Nador

    Aller à la liste complète des articles

    Nador, capitale du Rif Oriental, est une ville “berbère des montagnes”. La culture du Rif est un curieux mélange, de réserve et de traditionalisme, d’autonomie (cf. la guerre du Rif, face aux Espagnols), de trafic en tous genre (cannabis, mais aussi contrebande d’essence et de cigarettes avec l’Algérie), d’austérité.

    Bien que la région ait commencé à se développer, elle est pauvre, et a souffert de l’abandon du pouvoir central sous le règne de Hassan II. Une grande impulsion est donnée désormais au développement de l’Oriental, et Nador en profite.

    Nador vit de l’agriculture et de la pêche ainsi que du trafic portuaire de Beni Ansar (voyageur et marchandise). Une zone franche est prévue.

    La ville est très fière de sa culture berbère. Le rifain (tarifit) y est largement parlé, et la municipalité a introduit des panneaux routiers bilingues.

    Le climat y est rude : l’été y est très chaud (souvent plus de 40°) et sec, avec très peu ou pas de pluie. Les hivers sont souvent assez froids, et très pluvieux. D’ailleurs, il y a quelques années, Nador a été victime de graves inondations.

    Dossiers d'actualités Le baiser de Nader
    0

    Revue de presse du 28 septembre au 9 octobre

    On s’éloigne un peu du sujet de l‘e-commerce, mais on reste quand même dans le domaine du web et des nouvelles technologies pour la majeure partie de cette revue de presse, avec Facebook et l’affaire du “baiser de Nador”, le développement de The Nexties, un nouveau site marocain. L’éducation et les défis qu’elle représente, l’Aïd

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :