Tous les articles qui parlent de Nador

Nador, capitale du Rif Oriental, est une ville « berbère des montagnes ». La culture du Rif est un curieux mélange, de réserve et de traditionalisme, d’autonomie (cf. la guerre du Rif, face aux Espagnols), de trafic en tous genre (cannabis, mais aussi contrebande d’essence et de cigarettes avec l’Algérie), d’austérité.

Bien que la région ait commencé à se développer, elle est pauvre, et a souffert de l’abandon du pouvoir central sous le règne de Hassan II. Une grande impulsion est donnée désormais au développement de l’Oriental, et Nador en profite.

Nador vit de l’agriculture et de la pêche ainsi que du trafic portuaire de Beni Ansar (voyageur et marchandise). Une zone franche est prévue.

La ville est très fière de sa culture berbère. Le rifain (tarifit) y est largement parlé, et la municipalité a introduit des panneaux routiers bilingues.

Le climat y est rude : l’été y est très chaud (souvent plus de 40°) et sec, avec très peu ou pas de pluie. Les hivers sont souvent assez froids, et très pluvieux. D’ailleurs, il y a quelques années, Nador a été victime de graves inondations.

Une coquille ou une erreur de syntaxe ? Vous pouvez sélectionner le texte et appuyer sur Ctrl+Enter pour nous envoyer un message. Nous vous en remercions ! Si ce billet vous a intéressé, vous pouvez peut-être aussi laisser un commentaire. Nous sommes ravis d'échanger avec vous !