Quelles sont les langues parlées au Maroc ?

D’un point de vue linguistique, le Maroc est tout, sauf simple. Pays africain et musulman appartenant à la Ligue Arabe, il serait logique qu’on y parle l’arabe.

Les arabes au Maroc

En réalité on y parle un dialecte, la darija, ou derja, qui veut dire « la langue de tous les jours », et qui est très éloigné de l’arabe « standard » (fusha), ou « littéraire » (qui est celui utilisé dans le Coran).

Et cette darija elle-même se divise en différents groupes, que l’on soit de Casablanca, des Doukkalas, d’Oujda ou d’Agadir. Plus au sud, vers les déserts, on parle aussi d’autres versions de l’arabe, comme le hassania, vers M’hamid.

Et à la télévision, on entend souvent l’arabe égyptien…

Les berbères au Maroc

Ce pays à 75% berbère parle encore le berbère, ou plutôt, selon sa région, un des trois dialectes berbères, celui du Rif, celui du Sous ou celui des montagnes et des déserts. Depuis quelques années, l’amazigh est devenu une langue officielle, à côté de l’arabe, il est enseigné dans les écoles, utilisé sur les panneaux routiers, administratifs, etc.

Les autres langues parlées au Maroc

Certains juifs marocains parlent encore le ladino, un dialecte judeo-arabe.

Et puis on y parle, bien ou mal, la langue des colonisateurs devenus touristes ou partenaires commerciaux. Certains marocains, passé par l’enseignement « de la Mission », la parleraient même mieux que l’arabe …

Enfin, formés dans les universités étrangères, un nombre non négligeable de marocains parlent l’allemand (que les français ont autrefois appelé « schleuh », du nom des tribus berbères du Sous) ou le russe.

La place particulière du français au Maroc

Héritage de la colonisation ou « prise de guerre » comme le disait Mohammed V à l’indépendance, le français a une place très particulière au Maroc, d’une langue sans statut officiel mais utilisée quotidiennement dans les administrations et les entreprises.

Beaucoup de Marocains ont une relation difficile avec le français, certains militent pour le voir remplacer par l’anglais, mais c’est plus complexe à faire qu’à dire.

Si on peut vivre au Maroc en parlant uniquement français, il est nettement mieux de parler aussi arabe, et c’est ce qu’on vous propose ici.

 

Une coquille ou une erreur de syntaxe ? Vous pouvez sélectionner le texte et appuyer sur Ctrl+Enter pour nous envoyer un message. Nous vous en remercions!

Coca-Cola et son ennemi Pepsi, Cadbury, Fanta... comment les grandes marques "retranscrivent" leur logo en arabe, en gardant leur identité visuelle. Une bonne leçon de lecture