Les mésaventures de Marcel dans le plus bô pays du monde

Marcel est un brave gars. Il a envie de venir vivre au Maroc, de dépenser sa retraite ou d’acheter un riad, de le rénover et de recevoir des touristes comme ses amis. Malheureusement, Marcel est un peu trop confiant. Ou méfiant, mais pas de la bonne façon.

Bref, Marcel a des problèmes.

Une partie des histoires de Marcel a été publiée fin 2007 sur un autre blog, où j’intervenais. Je les republie ici, avec de nouvelles histoires de Marcel, parce que finalement, rien n’a changé.

Je connais personnellement la plupart des Marcel. En 2013, la majorité d’entre eux a quitté le Maroc, certains sont restés, mais toujours dans les difficultés, un petit nombre a réussi à rétablir sa situation.

Une coquille ou une erreur de syntaxe ? Vous pouvez sélectionner le texte et appuyer sur Ctrl+Enter pour nous envoyer un message. Nous vous en remercions!

Retour très difficile au Québec, mais une part de Marcelline, celle qui s'appelle Fatima-Berbère est restée, quelque part, près de Merzouga, et communique avec Abdoul très régulièrement.

Quand elle part dans le désert, Marcelline découvre avec bonheur une vie authentique, un accueil chaleureux. Elle devient Fatima-Berbère, et elle est désolée pour son guide, Abdel, qui a tellement de mal à gagner sa vie !

Marcelline n'est pas exactement le double féminin de Marcel. Dans cette longue histoire, Marcelline est une de ses nombreuses touristes qui se laisseront prendre aux mirages de l'amour dans le désert.

Ce Marcel là avait passé toute sa jeunesse en Afrique, et lorsque sa cinquantaine découvrit…

Marcel, parfois, s'arnaque tout seul. C'est le cas de ce Marcel, qui essaye d'exporter du Maroc des biens de consommation courante, par avion, sans réfléchir au prix.