Le Marocain est un mutant qui respire par le menton !

2
Marocain mutant portant un masque sous le nez et la bouche, dans le tram

Marocain mutant portant consciencieusement sa bavette uniquement sur la bouche

C’est la conclusion à laquelle je suis arrivé depuis quelques temps, en voyant le nombre de Marocains qui portent consciencieusement leur “bavette” comme on dit ici juste sous le nez. Ces gens-là sont donc capables de respirer en permanence par la bouche, pour ne pas répandre ni inhaler via leurs narines découvertes le virus qui n’a pas encore disparu.

A ce rythme-là, la prochaine étape est l’apparition des branchies et la transformation en Atlante (oui, j’ai revu Aquaman l’autre soir).

Pendant ce temps-là, on “protège” les trams…

Par contre, certains de ceux qui y montent n’en ont strictement rien à faire.

Ah non, pardon, ils font très attention, mais comme ils sont des mutants, ils n’ont pas besoin de protéger leurs narines. Dans le cas ci-contre, croisé dans un tram, j’ai même l’impression que la mutation va beaucoup plus loin : le haut de la bouche n’est pas protégé, par contre le bas du menton et du cou, totalement.

Quand je vous parlais des branchies….

Et comme ce monsieur voulait vraiment se protéger du virus, et qu’il s’est installé juste en face de moi alors qu’il y avait des places libres ailleurs, il s’est mis de côté, pour ne pas risque de respirer à travers son masque les virus que je pourrais lui envoyer à travers le mien, un petit masque à 1 dirham bien posé sur le nez et la bouche.

Ils sont forts !

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Bernard Rouget est consultant en management et en gestion de projets informatiques. Il s’est installé en 2010 au Maroc avec une double activité : le lancement d’un riad près de Zagora, avec sa femme (qui n’a pas fonctionné, il vous racontera pourquoi un jour), et une activité de conseil dans son domaine de compétence. Il est derrière le compte Twitter de O-Maroc

2 commentaires

  1. Avatar

    C’est juste le “port” de la bavette qui est obligatoire.
    Ensuite, il suffit de la porter de la façon la moins gênante possible.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :