Paris de loin

20 Nov 2015 par Marie-Aude

Paris de loin

Il est inutile de dire à quel point j’ai été marquée, comme tout le monde, par les attentats de Paris. En plus de l’horreur liée à tout attentat, qu’il soit à Paris, Peschawar, Beyrouth, Nairobi, ou Casablanca ou Marrakech, qui ont aussi durement été frappés, Paris est « ma ville ».

J’y suis née, j’y ai vécu pendant plus de trente-cinq ans, j’y ai encore des amis, des proches. Si aucun d’entre eux n’a été directement frappé, certains auraient pu l’être, n’ont été protégés que par le hasard ou le destin, selon le nom qu’on lui donne, certains aussi ont été indirectement touchés. Je ne connaissais pas particulièrement bien ce quartier, néanmoins toutes les images qui défilent sont tellement parisiennes que j’ai l’impression d’avoir arpenté ces rues là, avec les mêmes pavés, les mêmes barrières, les mêmes façades que d’autres où je trollais à toute heure du jour et presque de la nuit.

En ce sens, comme beaucoup, j’ai été plus touchée par ces attentats que par d’autres, et c’est parfaitement normal. Si, d’un point de vue intellectuel, je comprends qu’on mette en balance le traitement de l’attentat de Beyrouth avec celui de Paris, qu’on s’offusque du soi-disant manque de traitements des médias, en pratique je trouve ce procès injuste.

D’abord parce que les médias parlent des attentats, c’est nous qui ne lisons pas, ne cliquons pas, qui ne nous intéressons pas…. Ensuite, parce que quoi qu’il arrive, il est normal d’être plus touché affectivement par ce que l’on connaît, qui nous touche personnellement, que par un drame aussi dur, mais plus lointain. Paris est une des destinations touristiques les plus importantes au monde, des centaines de milliers d’amoureux ont cadenassé leur amour sur le pont des Arts…

Pourtant, sur le fond, ce reproche, même s’il est déplacé à très court terme, est très juste.

Depuis très longtemps, les musulmans accusent l’Occident de faire fi des souffrances musulmanes, et je pense qu’ils ont parfaitement raison. Entre des dirigeants qui pratiquent une real politik affiliée aux monarchies pétrolières et à l’état colonial israélien, et des gens ordinaires qui ne connaissent en pratique, rien d’autre de l’Islam que ce qu’en disent les médias et le thé à la menthe savourés pendant leurs vacances au Maghreb, le « musulman ordinaire » a, lui, toutes les raisons affectives de se sentir plus touché par la guerre en Palestine, les attentats au Yémen et en Arabie Saoudite, etc. et se sent toujours considéré comme « moins important ».

Ajoutons à cela les appels permanents à se désolidariser, qui ignorent totalement que, depuis des lustres, les musulmans condamnent dans leur immense majorité, Al Quaïda, Daesh et la violence, ajoutons à cela les reproches faits quand ils se désolidarisent, parce que ce n’est jamais assez (j’ai pu lire sous la vidéo des étudiants musulmans de France qui dit « Nous sommes unis », des commentaires leur reprochant de faire cette vidéo maintenant, il aurait fallu la faire avant…

Vivre ces attentats de loin est une expérience étrange. Les réseaux sociaux apportent une information immédiate sur le fait qu’il se passe quelque chose, mais très parcellaire. Un post sur Facebook, un coup de Yahoo News et direction TV5, puis activation du VPN pour suivre en direct, TV5 n’ayant pas cette nuit-là, modifié sa grille des programmes. Voir « sa ville » aux informations comme on en a vu tant d’autres, New-York, Beyrouth, Boston…

J’ai été impressionnée par la vague de soutien des marocains. Si certains journaux, comme le 360, ont eu au début une approche curieuse, se concentrant sur l’absence de morts marocains, à quelques exceptions près, le Maroc a unanimement condamné cette violence. Le souvenir de Casablanca, d’Argana à Marrakech a joué, comme la proximité importante entre la France et le Maroc. Je remercie ici tous ceux qui ont, d’une façon ou d’une autre, même par le simple clic de changer leur avatar, participé à cette solidarité.

Bien que de façon restreinte, parce que j’avais déjà nettoyé mes cercles à l’époque de Charlie Hebdo, j’ai vu aussi des montées de haine et de racisme qui me font mal autant que peur.

De la même façon que je suis touchée, de façon émotionnelle, par les attentats de Paris plus que par d’autres, l’islamophobie, que j’ai peu à peu découverte en épousant un musulman me touche plus que d’autres racismes, sans que je trouve ces derniers moins condamnables. Hier, un de mes beaux-frères, qui vit tranquillement à Paris depuis des années avec sa famille, qui a acquis la nationalité française, nous a avoué avoir eu de nombreux problèmes au travail ces derniers mois et se terre chez lui, dans la crainte, n’ose pas envoyer ses enfants à l’école. Comment lui donner tort quand on voit les incidents de ces derniers jours, ce jeune musulman de 17 ans tabassé au point d’en avoir des vertèbres brisées

Ou, sans aller dans cette violence physique, la violence verbale de ceux qui accusent BFM TV d’avoir diffusée une interview d’une femme en niqab, alors qu’une femme en niqab n’aurait pas montré ses avant-bras nus. L’ignorance de l’autre empêche de le comprendre. L’ignorance empêche le français de la rue de faire la différence entre un « salafiste terroriste » et un salafiste, qui est quelqu’un de totalement non-violent, qui ne s’impose sa rigueur religieuse qu’à lui-même.

Le Maroc est trop proche de la France pour ne pas être touché par ricochet, de façons multiples. Bernard et moi y reviendront en détail, mais la question de la sécurité se pose ici comme en France, ni plus ni moins, mais dans un contexte différent. Je pense que le mouvement de retour des MRE va s’accentuer, avec des difficultés pour eux au retour, quand celui-ci n’a pas été préparé. Je pense aussi que le Maroc va accueillir plus d’algériens et de tunisiens, souhaitant quitter la France et attirés par sa stabilité. Enfin, d’un point de vue économique, il est clair que le tourisme ne va pas faire des résultats extraordinaires… cela ne sera jamais que la sixième année (et si vous trouvez cette préoccupation futile, n’oubliez pas qu’avoir un travail qui assure une bonne vie est un des meilleurs remparts contre le terrorisme).

La Tour Eiffel, la colline de Saint Cloud et les toits de Paris

Coucher de soleil sur Paris, vu du haut de Notre Dame.
Photo sous licence CC BY Moyan Brenn

Cette photo résume tout ce que j’aime dans Paris, et je l’ai aussi utilisée comme couverture de Facebook.

Articles liés
Mots clés
Partager
10 Commentaires
  1. Pierre Z

    Merci beaucoup, Marie-Aude, pour ce texte de solidarité.
    Les hasards de la vie font que notre fille a entendu les premiers tirs vendredi depuis chez elle et que 6 jours plus tôt exactement elle était à l’une des terrasses mitraillées. Alors elle a pris l’avion lundi matin pour aller se changer les idées chez des amis… au Maroc (ça ne s’invente pas!).
    Et puis lundi après-midi, sur l’horrible « trombinoscope » des victimes, nous avons découvert que nous connaissions l’un des morts du Bataclan, un jeune architecte rayonnant d’intelligence et d’intérêts artistiques différents. Avec sa barbe noire, s’il était encore vivant, il serait certainement souvent contrôlé au faciès depuis les mesures policières renforcées…
    J’avais lu le Coran lorsque j’étais étudiant, je l’ai relu récemment. Seuls quelques esprits dérangés peuvent y trouver des justifications à leurs actions barbares.
    Tandis que j’écris, j’entends sur Europe 1 un imam « modéré » qui s’adresse longuement en arabe, le Livre sacré à la main, aux jeunes qui seraient tentés par les extrémistes. C’est assez surréaliste, mais c’est la preuve que les choses évoluent.

    • Marie-Aude

      Merci à vous aussi. Depuis que j’ai écrit ce texte, j’ai découvert que je connaissais aussi directement une des victimes, même si cela remonte à très loin. L’homme découvert mort dans son appartement, tué par une balle perdue, était le fils d’amis de ma grand-mère. Il était un peu plus âgé que moi, aussi nous nous voyions peu quand je passais mes vacances là-bas, mais j’ai gardé le souvenir d’un « grand » qui m’a défendue deux ou trois fois sur la plage.

      Le Coran commence par l’invocation d’Allah Miséricordieux… mais c’est aussi un livre qui parle de la réalité historique et des guerres que le Prophète a menées, c’est dans cette partie que l’on peut trouver une logique qui finit par justifier ces horreurs.

      Je plains les victimes, je plains ceux qui ont peur, aujourd’hui, qu’ils soient musulmans ou non.

  2. jamel

    Bonjour,

    Je suis vraiment attristé de voir tout ce que j’ai vu depuis depuis la semaine dernière.

    Attentats de Charlie hebdo, hyper casher, et maintenant Stade de France, Bataclan, St Denis.
    ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

    Pourquoi tant de haine ?
    Des pseudos musulmans qui prônent un monde de chaos et de terreur sous couverture de « leur religion » qui n’en ai pas une. Tous ce qu’ils font et disent au nom de l’Islam, n’est pas L’ISLAM que je connais.
    L’ISLAM que je connais est tout le contraire, il est Amour, Paix et Partage.

    Mais j’ai une question, Ou sommes nous ? Nous tous les musulmans de France, afin de montrer tous ensemble au monde, que l’islam n’est pas l’islam que ses terroristes veulent imposés.

    Mis à part quelques embrassades devant les lieux des massacres et quelques roses posées sur les lieux des massacres en présence des caméras, (je respecte ce geste, mais je pense que cela n’est pas assez) ou sommes nous ? pour démontrer que nous sommes Amour, Paix, respect de l’autre et Partage comme nous l’enseigne notre belle religion ? OU SOMMES NOUS ? Je trouve que nous ne nous faisons pas assez entendre et cela nuis à la communauté musulmane de France. Nous ne sommes pas assez présent sur les médias et il n’y a pas assez d’association pour véhiculer des messages de paix et d’amour concernant la religion musulmane. Encore une fois, les représentants du culte musulman et grands imams de France ne se montrent pas assez (c’est mon avis). Pourquoi ne pas organiser de grandes marches ou manifestations pacifiques pour nous faire entendre et crier à tout le monde que nous ne sommes pas comme ces gens là qui veulent le chaos.
    regardez la page du site du conseil français du culte musulman, pas un mot sur les attentats de ce week end, cherchez l’erreur Pourquoi ??
    http://www.lecfcm.fr/
    Il faut que cela soit des citoyens qui réveillent nos représentants ?
    voir aussi le cris du cœur et la vidéo de ce monsieur qui en à marre des amalgames.
    http://www.20minutes.fr/lyon/1734127-20151119-musulmans-faire-menage

    Alors rassemblons nous et faisons nous entendre pacifiquement

    Merci à O-MAROC

    • Marie-Aude

      Bonjour Jamel,

      merci pour votre commentaire et votre indignation.
      En ce qui concerne le site du CFM, ça fait manifestement un bon moment qu’il est dans les choux…

      Pour le reste, je ne partage pas tellement votre avis, même si je comprendre très bien ce que vous voulez dire.

      Le problème, amha – et vu de loin, donc je peux me tromper – c’est que, pendant longtemps, de nombreux musulmans ont hésité à condamner trop fort les terroristes, parce que les actions menées ressortaient encore de la « guerre », ou se passait loin.

      Mais depuis deux ans, j’ai lu de nombreuses condamnations très fermes du terrorisme. Même de la part de Rachid Abou Houdeyfa, qui est aujourd’hui dans la ligne de mire à cause de son sermon sur la musique, et que j’ai toujours trouvé à la fois extrêmement exigeant pour lui même, mais totalement opposé à toute violence contre les non-musulmans. Dommage que son sermon de 2012 (qu’on ne pouvait pas qualifier d’opportuniste… d’autant plus qu’il s’adressait vraiment à des musulmans, c’était du fqih, pas une simple condamnation), dommage donc que cette vidéo ait disparu. Mais je vois que beaucoup d’extrémistes l’accusent d’être un « vendu »

      Se manifester… les musulmans le font beaucoup, et on les entend peu.
      Se manifester… est-ce qu’on me demande à moi, chrétienne, de me désolidariser systématiquement des actes d’horreurs commis par des gens qui se disent chrétiens ?

      Oui, il faut d’une façon générale que les musulmans, comme les non-musulmans, s’intéressent à leur religion, la comprennent, et n’y voient pas un prétexte à s’éclater à la guerre.

      Par contre, quand ce musulman lyonnais dont parle 20 minutes (merci pour le lien) appelle à traquer les fils de pute… c’est bien à la police et à la DGSE de le faire, avec l’appui de toute la population, mais je ne crois pas que ce soit à un non-militaire de le faire ^^

      Ce que je trouve, aujourd’hui, c’est au contraire une énorme réaction des musulmans et des non-musulmans contre cette barbarie. Union qui n’existait pas avant, et c’est peut-être le pire échec de ces terroristes.

      C’est peut-être parce que l’immense majorité des musulmans viennent de découvrir que, pour Daesh, ils ne sont que des kafirs, pire encore, puisqu’ils n’ont pas fait allégeance au califat…

  3. Olivier-Thierry

    Je partage en tout point cet article, j’aime la France, j’aime la liberté, j’aime TOUS les humains, mes amis et les autres. A leur haine, je réponds par l’amour.
    Je veux juste ajouter une pensée pour la Tunisie, qui le même jour, a vécu un drame horrible en la personne de ce jeune berger décapité à Sidi Bouzid, Mabrouk Soltani. AQMI, Daesh, Boko Haram… semeurs de haine, qui dans un suicide collectif irrémédiable veulent emporter les autres avec eux.

  4. jamel

    Bonjour,
    Je signe et persiste dans ce que j’ai dit, c’est à dire que pour moi les musulmans ne sont pas assez représentés ici en France et ne se manifestent pas assez pour faire découvrir leur religion.
    Preuve de la vidéo de ce lyonnais qui comme moi en a marre et aimerai que les musulmans de France se bougent un peu plus.
    Il n’y a aucune manifestations, aucun commentaires des autorités musulmanes en France, pour dire que notre islam est l’inverse de ce que ces gens montrent de l’islam, mis à part un passage au JT de 20h pour dénoncer les attentats et un passage sous les caméras à l’endroit des attentats, je suis désolé, mais moi je trouve cela léger; dire devant des caméras que nous somme tous unis etc etc … cela n’est pas suffisant.

    Le jeune homme de la vidéo est peut être dur et cru dans ses propos, mais nous savons tous que cela n’est pas le rôle des civils de faire le boulot des militaires, mais ses propos sont la pour soulignés le fait que les musulmans ne se manifestent pas assez et devrait le faire et je pense qu’il résume très bien ce que bon nombre de musulmans veut dire.
    Merci à O-MAROC
    Cdt JAMEL

  5. Pierre Z

    Bonjour Jamel
    Permettez-moi un commentaire amical.
    Vous écrivez que la communauté musulmane en France ne se manifeste pas assez. Je me demande si son action ne serait plus productive si elle agissait discrètement en tentant de modérer le déviationnisme de certains jeunes. Si des non-musulmans se mêlent de le faire, ce serait jeter de l’huile sur le feu. J’en ai fait l’expérience, j’ai voulu défendre un jour deux jeunes « beurettes » qui se faisaient violemment injurier par des garçons à cause de leur tenue vestimentaire… et les jeunes filles m’ont envoyé bouler en me criant de me mêler de ce qui me regardait…
    Peut-être que des mères qui se retrouvent seules à gérer difficilement des jeunes en révolte auraient besoin d’aides et de conseils, d’encadrement communautaire. Nous avons tous eu une crise d’adolescence, révolte contre les parents, contre la société, et si l’on ne trouve pas suffisamment de références solides autour de soi, cela peut finir mal.
    Mais c’est un peu facile de dire cela quand on découvre qu’à St Denis, à moins de 300m de la mairie, en plein centre, la municipalité savait et acceptait qu’une rue soit truffée de squats, foyers de trafic et de radicalisation en tous genres.

  6. Abdelmalik

    Bonjour,

    voici la position face aux attentats de predicateurs salafis :

    http://sounnah-publication.blogspot.com/2015/12/communique-des-predicateurs-salafis.html

    ce que vous ne trouverez pas dans les medias

    cordialement

  7. Bouhaya Hajar

    Bonjour, j’ai vécu ces événements de près,étant musulmane vivant en France,je ne peux que saluer votre clairvoyance ! Votre article est excellent.

  8. achelhiy

    hello

    il est évident que l’écrasante majorité des musulmans est contre ces groupuscules extrémistes. d’ailleurs ils en sont les premières victime cf la syrie.

    mais bon l’avenir semble sombre surtout quand je vois BFM TV avec leur  » maire musulman de Londres???????? » => alors qu’en angleterre aucun media na relevé la religion du maire;

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères disponibles (vous êtes en train de faire un commentaire, pas un article de blog, soyez concis pour conserver le plaisir de la lecture)